Actualités / Cadre de vie - mardi 18 mars 2014

Les mystérieux chats du serial graffeur

AU DÉBUT, ça nous a fait sourire de voir ces clins d’oeil. Mais à force, cela devient problématique”, explique Annie Prieur, propriétaire du 42 rue de la République, au Village. En décembre, quand le salon de toilettage tenu par sa fille Véronique, la Maison de toutou, a fermé, beaucoup de clients ont témoigné leur sympathie. On ne fait pas table rase de 30 ans de présence au coeur d’un quartier aussi facilement. Seulement, la nostalgie a pris une forme pour le moins inhabituelle : celle de stickers en forme de chats – “certains énormes” – collés sur la façade flambant neuve de l’agence immobilière Century 21 qui a repris les locaux. Un hommage à l’ancienne peinture murale représentant des animaux de compagnie faisant leur toilette ? “On pensait être accueilli par un tag de bienvenue, mais pas autant, assure un employé de l’agence. Même nous, on a trouvé ça marrant, mais là, on a refait la façade et ça commence à nous faire beaucoup moins rire”.Depuis que le chat est parti, les souris dansent et les graffeurs s’en donnent à coeur joie. Désormais, les stickers aux couleurs criardes et aux chatons kitchissimes ont laissé place à une poignée de pochoirs rose bonbon, toujours en forme de félins. “Il faudrait que cela cesse”, considère l’ancienne toiletteuse, Véronique Moreau-Prieur. Avant que “l’affaire” ne rende tout le monde… comme chien et chat.

M.K

Photo © Marion Parent

2378 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > Les mystérieux chats du serial graffeur