Actualités / Cadre de vie - mardi 03 mars 2015

On a testé les danses folks et countries

IL FLOTTE assurément un air de Far West dans l’Est lyonnais. Et il se pourrait bien que le Café Folk & Country y soit pour quelque chose. Depuis sept ans, l’association réunit tous les aficionados de la danse en ligne et en ronde au centre social et culturel Peyri. Une cinquantaine au bas mot. “La danse country est en pleine expansion, souligne Monique Merlin, sa présidente. Mais pour ce qui est de la folk, on rame un peu à faire connaître la discipline. Elle se pratique pourtant de partout !”

La particularité de l’association vaudaise, c’est de mélanger ces deux styles qui, s’ils présentent quelques similitudes, sont tout de même différents. Et nous les avons testés lors du bal organisé à la mairie annexe du sud, le 28 février et dont une partie des bénéfices a été reversée à l’association Un jardin pour Felix qui soutient un jeune autiste atteint d’une maladie génétique rare.

En piste, cowboy !

N’ayant pas peur des clichés, on s’attendait à découvrir une pièce digne d’un saloon d’antan, bondée de cowboys et de clones de Calamity Jane. Mais non, ce samedi soir, la salle du sud avait bien l’air festive, mais bien moins exotique que nous l’aurions imaginé : peu de stetsons et de santiags dans les rangs. Malgré tout, l’ambiance joyeuse et conviviale nous a tout de suite transportées. si les pas des chorégraphies les plus ardues peuvent mettre des semaines à être assimilés, les temps d’initiations entre chaque danse permettent de participer sans trop de difficultés aux plus simples, seul ou en compagnie de charmantes cavalières. D’ailleurs, lors des bals folks, les membres du Café sont rejoints par une centaine d’autres danseurs, pour certains tout aussi débutant que nous. “Pour s’amuser lors d’un bal, il n’y a pas besoin de beaucoup de technique”, estime Monique Merlin.

Et c’est parti ! sous la houlette de la Marie-Thé Marqué Maufroy, l’animatrice qui décompose chaque pas dans son micro, nous commençons notre apprentissage, avec certainement, la gaucherie d’un monsieur Jourdain recevant les leçons de son maître à danser. Heureusement, le ridicule ne tue pas. Un pas à droite, un à gauche, un nouveau pas de côté, deux en avant, et cetera. Très vite, les bases rentrent en tête et c’est avec un plaisir crescendo que nous attaquons la seconde danse. En couple et en ronde cette fois-ci. On ne s’en sort pas trop mal et on décroche même les félicitations des autres participants, car pour beaucoup, l’ambiance prime sur la performance. C’est d’ailleurs pour cela que Dominique et Michel viennent régulièrement s’exercer au centre peyri ou lors des bals. “On aime vraiment cette cohésion dans la danse”, expliquent les deux habitués décinois avant de retourner sur la piste pour un Madison endiablé.

M.K

Pratique : Café Folk & Country, 06 10 45 26 65. Cours au centre social Peyri (rue Joseph-Blein), les lundis et mardis.

1834 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > On a testé les danses folks et countries