Actualités / Démocratie locale - mardi 07 juillet 2015

Dumas-Genas : des craintes à l’espoir

IL N'Y A que le béton qui compte en ce moment..."Dans les locaux immaculés de l'espace des Mandolines, un soupçon d'inquiétude vient interrompre la bonne humeur ambiante. comme un écho aux craintes de la population face aux constructions immobilières récentes et à venir, la remarque de cet habitant du territoire Dumas-Genas vient à point nommé après une heure et demie d'échanges fructueux entre les riverains, les élus locaux dont la députée-maire Hélène Geoffroy, Nassima Kaouah, adjointe déléguée aux quartiers du sud de la ville, et les conseillers de quartier notamment représentés par leur co-présidente, Myriam Rouabhi. D'un côté, les habitués du quartier ont demandé à ce que les nouveaux bâtiments ne s'implantent pas comme des "Lego", sans tenir compte du paysage et sans respecter une certain esthétisme architectural. De l'autre, Hélène Geoffroy s'est voulue rassurante auprès de la vingtaine de personnes présente, affirmant qu'elle avait d'ores et déjà entamé des discussions avec les différents promoteurs pour solutionner le problème. Ce pointilleux sujet de l'urbanisme, qui a pris un tournant majeur depuis le lancement du Projet urbain partenarial (PUP) Gimenez, ne fut pas le seul à avoir rythmé les deux heures de réunion.

Manque de structures médicales et de transports en commun

Parmi les sujets les plus attendus, l’a- ménagement des voieries a aussi retenu l’attention des participants, en particulier la dangerosité de la route de Genas à proximité de l’école Pierre- et-Marie-Curie. La municipalité a assuré que des travaux de sécurisation du périmètre seront effectués au cours de l’été, afin de garantir le bon déplacement des élèves qui habitent notamment au sein du quartier Logirel-Chénier. Manque d’animations et d’activités pour les jeunes, chômage, carences en termes de structures médicales et de transports en commun : les problématiques pointées du doigt par les habitants et recueillies par les conseillers de quartier via un questionnaire détaillé n’ont pas manqué, par ailleurs, de sensibiliser les élus.

Hélène Geoffroy a donné rendez-vous en septembre pour faire un état des lieux des avancées réalisées.

Xavier Cerf

 

1652 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Démocratie locale > Dumas-Genas : des craintes à l’espoir