Actualités / Cadre de vie - mardi 14 avril 2015

Une nouvelle ère pour les Chibanis

“BIEN SÛR qu’on est contents ! Ce n’est pas très loin de notre ancien foyer, et c’est plus grand et propre”, assure Abderrahmane qui a passé 20 ans place Guy-Môquet. grand bouleverse- ment dans la vie des résidents vaudais d’Adoma, entre cartons et adieux, nos- talgie et envie de nouveauté. Le nouveau foyer l’olivier, derrière l’Hôtel-de-Ville, vient d’ouvrir ses portes, en remplacement de celui du Mas où beau- coup ont vécu de nombreuses années.

Alors que l’ancien foyer comptait 148 places, l’Olivier dispose de 92 studios et T1 prime. Cinq sont réservés à des foyers monoparentaux et trois, à des personnes en situation de handicap. 78 des anciens pensionnaires se retrouvent aujourd’hui rue Condorcet. Le reste des résidents a été relogé dans différents foyers de l’agglomération ou dans des logements sociaux. “La majorité de nos pensionnaires reste des Chibanis, retraités originaires du Maghreb, précise Khadija Doghman responsable de la nouvelle résidence, déjà en poste au Mas du Taureau. Forcément nos locataires devront adopter de nouvelles habitudes. Ils passent de chambres individuelles à de petits studios sans cuisines ou douches communes. Ils sont aussi dans un nouvel environnement, à deux pas du Centre- ville”. Une situation qui a ses adeptes au sein des résidents, et ses détracteurs. “Le Mas, c’était le meilleur foyer de la région, estime Sahbi. Quand on sortait, tout était à proximité, le commerce comme l’animation. Au Centre-ville, le bus n’est pas au pied de l’immeuble et c’est encore un peu désert autour de nous”. D’autres, au contraire, sont optimistes : “C’était tant ! Ca devenait difficile là-bas”, assure un de ses voisins. “On verra là-bas si on est mieux”, tranche Mohand Saïd.

Pour maintenir du lien social, un espace collectif a été installé dans les lieux. Il permettra à l’association les Petits frères des pauvres de maintenir ses actions dans la résidence. Des infirmières interviennent elles aussi pour veiller à la santé des aînés.

Le relogement des pensionnaires est toujours en cours. L’opération devrait se conclure le 17 avril. Le site du Mas du Taureau est, quant à lui, voué à la démolition. Elle aura lieu à la fin de l’année.

R.C et M.K

Pratique : Résidence Adoma l’Oliver, 2 rue Condorcet. Tél, 04 78 03 81 68.

 

 

 

1786 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > Une nouvelle ère pour les Chibanis