Actualités / Cadre de vie - mardi 17 mars 2015

2400 briques pour le Mas

A L’ENSAL, on ne casse pas des briques : on en fabrique ! Dans le cadre du projet Le Mas stocke, les étudiants du master La Fabrique et les architectes du collectif “Pourquoi Pas ?!” ont ouvert une briquetterie de terre crue sur la rotonde proche du LCR Malval, en partenariat avec la Ville et le GPV. Une fois séchées, ces briques en terre du Mas, serviront à décorer la palissade de chantier qui habille certains secteurs du quartier durant sa mutation, “avant que la terre ne retourne à la terre”. Six projets différents sont prévus, chacun utilisant 400 briques. Julie, Justine, Raïssa, Marion, Julie et Jeremy par exemple, vont former un cairn, ces amas de pierres qu’on retrouve sur les sentiers de randonnée, en collaboration avec les enfants de l’école Gagarine.

Le travail de la terre n’est pas très technique. Tout le monde peut donc donner un coup de main pour écraser, mélanger, tasser afin de préparer ces briques. La barrière entre le technicien et le néophyte s’efface au profit d’une activité conviviale, propice au dialogue. “Le projet a reçu un très bon accueil de la part des anciens qui viennent à notre rencontre tous les jours plus nombreux, expliquent Benoît et Etienne du collectif. La plupart sont familiers du procédé pour avoir vu construire des habitations en terre, notamment au Maghreb. Ils ont tous une anecdote ou des recettes différentes.” Un peu interloqués de voir des drôles d’engins sur leur terrain de jeu, les enfants du quartier ont bien vite adopté les architectes et leur projet. “Cette terre, c’est de l’or”, s’exclamait même un gamin en actionnant la grosse presse pour en sortir une jolie brique de 10 kilos. L’opération est menée jusqu’au 9 avril et des ateliers de fabrication sont proposés tous les jeudis.

M.K

2018 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > 2400 briques pour le Mas