Actualités / Cadre de vie - mardi 18 mars 2014

Cœur de soie, un écoquartier se construit au Sud

AU TOTAL, 14 architectes différents interviennent sur le projet Cœur de soie et travaillent en lien avec l’urbaniste en chef du Carré de Soie, Bruno Dumétier, qui “veille à la cohérence entre les différents projets”. L’ensemble va constituer un écoquartier, c’est-à- dire qu’il intègre des objectifs de développement durable, en prenant en compte l’ensemble des enjeux environnementaux.

Cela va de la mixité sociale à l’utilisation économe des ressources, en passant par la recherche de circuits courts et le développement des transports moins polluants (transports en commun, vélo...). Cœur de Soie, “parc habité” selon la formule de Bruno Dumétier, prend forme.

 

4 hectares de terrain

Après les premières réalisations du promoteur immobilier Bouwfonds Marignan, sur les quatre hectares de terrain acquis en 2006 et auparavant occupés par l’usine Tase, la transformation du site avance à grand pas. Aujourd’hui, les salariés de Technip occupent l’aile principale rénovée de l’ancienne usine textile et un nouveau bâtiment de bureaux – en cours d’édification – les accueillera également. Par ailleurs, la construction de l’immeuble Magenta (66 appartements) se poursuit en vue d’une livraison en septembre 2014, ainsi que celle des 55 logements sociaux de la résidence Graphite qui borde la rue du Rail.

600 logements d’ici 2020

Une autre étape démarre avec la construction de la résidence Azur (livraison 1er trimestre 2015) et la commercialisation du programme Véronèse (livraison 2e trimestre 2016). Le projet Azur des Architectes associés comportera 78 logements en accession à la propriété (du studio au T4 sur 7 niveaux). Il a fait l’objet d’un concours, tout comme les projets Bronze (59 logements en locatif / Insolites architectures), Amarante (78 logements en accession à la propriété / Z Architecture) et Vermillon (Jean- Pierre Genevois), la résidence hôtelière de 110 chambres qui sera réalisée en bordure de l’avenue des Canuts. D’ici 2020, 600 logements en accession abordable et 180 logements sociaux devraient accueillir 2000 nouveaux habitants. D’autre part, 14 000 m2 d’immeubles tertiaires bénéficieront à un millier de salariés.

Fabienne Machurat

 

4538 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > Cœur de soie, un écoquartier se construit au Sud