Actualités / Cadre de vie - mardi 01 décembre 2015

Mas du Taureau : démolition prévue au printemps

LE RENOUVELLEMENT urbain du Mas suit son cours. Pour rappel, le quartier va muer dans les années à venir. Pour le moment, les travaux préliminaires aux démolitions se poursuivent, notamment, sur les immeubles Echarmeaux I et II, ainsi que chemin de la Luère. Une vaste opération qui concerne 398 logements. Les relogements ont été ter- minés fin 2014. 365 foyers ont été concernés. Selon le bailleur Alliade habitat, “nous sommes dans la dernière phase avant la démolition des immeubles. Les travaux ont pris un léger retard, car nous avons trouvé de l’amiante. Cependant, nos prestataires sont à pied d’œuvre. La démolition des immeubles devrait avoir lieu au printemps 2016”. En attendant, des barrières de chantier ont déjà été installées afin de sécuriser les opérations.

 

Des espaces à animer

“La présence d’amiante a nécessité une mesure de protection, explique l’adjoint délégué à la Politique de la Ville et au Renouvellement urbain. Un marché supplémentaire a donc été passé par Alliade habitat. Nous sommes dans des délais normaux. Les opérations de relogement n’ont pas trainé et tous les bailleurs ont joué le jeu”. La démolition du parc résidentiel d’Alliade entre dans le cadre des opérations de renouvellement urbain. Le coût est estimé à plus de 12 130 000 euros.

Si les tours tombent au printemps, qu’adviendra-t-il du terrain après l’implosion des immeubles ? “Nous nous retrouverons pendant un certain temps avec des espaces en transition, reprend l’adjoint. On travaille pour que ces espaces puissent vivre et continuent à être occupés”. Il le sera notamment de façon artistique avec le projet Mas stocke initié par le Grand projet de ville (GPV). “Pour le Mas du Taureau, l’objectif est de faire sortir de terre la future maison de quartier et la médiathèque avant la fin de mandat sans oublier le travail de requalification de la place Guy-Môquet”, conclut l’élu.

D’autres opérations de relogement se pour- suivent chemins Mont-Cindre et Mont-Gerbier. Elles sont menées par Est Métropole Habitat et devraient s’achever fin 2016.

Rochdi Chaabnia

 

2447 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > Mas du Taureau : démolition prévue au printemps