Actualités / Cultures - jeudi 04 octobre 2012

Croquis géants à la cité Tase

En ouvrant ses volets, par cette belle matinée automnale, quel ne fut l'étonnement de cette résidente de la rue Neli : à droite de sa fenêtre, en retrait de la façade où la veille il n'y avait qu'un triste mur beige, s'élevait un dessin d'une grandeur inhabituelle. Une mère de famille, passant dans la rue avec ses enfants, reconnut l'une de ses filles sur le dessin. Les deux habitantes se mirent à discuter, l'une de sa fenêtre, l'autre depuis le trottoir. Toutes deux, commentant le dessin, passèrent rapidement de la surprise à l'indignation amusée : "qu'est-ce que c'est que ça ? On ne nous a pas prévenues ! ". Puis finalement, il fut admis que ces dessins ne détérioraient pas l'environnement, au contraire puisqu'ils valorisaient les personnes  ainsi "croquées" sur le vif dans la rue, au jardin public, dans une allée d'immeuble.

Une trentaine de ces grands dessins en noir et blanc, représentant autant de personnes, adultes et enfants, avaient été collés dans la nuit par les artistes urbains de Komplex Kapharnaüm et par Emmanuel Prost, leur invité, auteur des dessins collés. On peut regretter que dès la fin de la matinée, deux ou trois dessins aient été lacérés ou enlevés. Pas forcément par vandalisme, quelques uns ayant été soigneusement décollés pour être conservés !

"On a cherché à installer un autre rapport, plus intime, avec les habitants de la Grande Cité" commente Pauline Bancel, chargée de communication à Komplex Kapharnaüm. On savait qu'on allait déclencher des réactions, et même si elles ne sont pas forcément positives, on voulait faire comprendre aux habitants de la Soie, avec lesquels on travaille depuis maintenant dix ans, qu"exprimer l'image de l'Autre, cela peut être très valorisant", et non pas embarrassant.

La petite fille entraperçue au départ de notre tournée des croquis géants l'a bien compris... sans qu'on lui fasse un dessin.

FK

www.kxkm.net

3670 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cultures > Croquis géants à la cité Tase