Actualités / Cultures - mercredi 02 décembre 2015

Au LCR des Grolières, on danse

A RAISON de deux mardis par mois, Ashaanty project, une troupe de 15 femmes âgées de 20 à 30 ans répète avec ardeur depuis septembre au LCR des Grolières, géré par Médiactif. Ici, on retrouve des danseuses confirmées qui ont déjà quelques années de pratique. “C’est nouveau, nous sommes présentes depuis le mois de septembre, indiquent Alexandrah Herschtal, fondatrice de la compagnie de danse et Alicia Roche, directrice artistique. On s’adresse à des danseuses de ni- veau intermédiaire. Nous pratiquons la danse orientale fusion. C’est à dire que nous mélangeons les genres, on inclut des mouvements de danses indiennes ou de dancehall. C’est une formation pluridisciplinaire que nous voulons mettre en place”. En tenues noires, ornées de ceintures à breloques, les danseuses travail- lent la souplesse des bras et du bassin. Parmi les femmes présentes, Sloanne, 23 ans : “Je pratique depuis 5 ans la danse orientale. Ce qui me plait ici, c’est que c’est très technique. Mais l’état d’esprit est très bon”. L’échauffe- ment terminé, place aux premiers pas. Si les bras bougent, le buste doit rester statique. Seul le bassin ondule. Les jambes sont aussi mises à rude épreuve. “En 8 ans, je n’ai pas trouvé ce que je voulais, poursuit Laura 27 ans. Ici, on mélange les genres et ça me plait”. Les danseuses préparent aussi des spectacles. Il sera donc possible de voir la troupe Ashaanti à Vaulx lors de temps festifs. D’ailleurs, des liens étroits se sont tissés avec l’association d’habitants Un thé à la menthe, qui veille au bon déroulement des cours. Une démonstration à destination du quartier aura lieu très prochainement.

R.C

Pratique : www.ashaantydanse.com

1597 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cultures > Au LCR des Grolières, on danse