Actualités / Enfance / Jeunesse - mardi 03 mars 2015

Et si on allait sur Mars ?

“J’AI BESOIN d’une équipe de dix astronautes pour partir sur Mars. Quels sont les métiers dont nous aurons besoin ?”, demande Ilies Saït, animateur périscolaire, aux petits participants à cette nouvelle activité.

“Un médecin, un bricoleur, un scientifique des eaux comme ceux qui cherchent des dinosaures, pour voir s’il y a des Martiens gelés, en dessous ; des maîtres et maîtresses, un gazeur!”. Les idées fusent, il faut parfois corriger les erreurs, expliquer, orienter le choix des enfants. l’enjeu est de taille ; il s’agit en effet de créer les conditions de survie sur la planète rouge dans des conditions optimales. “Le voyage va être long, il va durer 6 à 8 mois”, insiste Alexandre Ratajczak, médiateur scientifique au planétarium et co-animateur de l’activité. Il ne faut que quelques minutes aux enfants pour jouer le jeu et goûter aux joies de l’a- venture spatiale. Car, bien-sûr, tout est fictif, mais toutefois basé sur des expé- riences réelles : “Nous proposons un jeu de rôles aux enfants pour qu’ils rentrent dans la peau des astronautes de l’European Space Agency (ESA). Il faut que cela soit le plus réaliste possible”, confirme t-il. Pour se faire, des expériences scientifiques vont être faites avec les enfants ainsi que la construction d’une base martienne et la confection de figurines à l’aide d’une imprimante 3D. “Nous voulons leur faire comprendre qu’un voyage dans l’espace, ce n’est pas anodin”, poursuit-il. C’est aussi leur faire prendre cons- cience de la complexité de l’univers et de la nécessité de le respecter.

Les apprentis astronautes des écoles Lorca et King, parties prenantes de cette activité, auront la chance d’en découvrir un, en chair et en os, début avril, puisque Michel Tognini, astronaute français de l’Esa, leur rendra visite.

J.P

1659 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Enfance / Jeunesse > Et si on allait sur Mars ?