Actualités / Sports - mardi 02 octobre 2012

Au VBC, la mixité pour se maintenir dans le haut du panier

BIEN PLUS qu’un club, le Vaulx basket club (VBC) reste une institution au Sud. Avec 25 équipes et cinquante bambins qui découvrent les joies du basket, l’armada du gymnase Aubert a effectué sa rentrée. Pour la première fois, filles et garçons ont posé conjointement sur la photo, signe que la mixité au club n’est pas un vain mot.

Du côté de l’équipe une masculine, qui évolue en championnat de France de Nationale 3 (N3), l’effectif reste stable. Jordan Fauconnet est arrivé en renfort au poste de shooter-meneur. Et s’est déjà illustré lors de la première rencontre du championnat en marquant 23 points face au Beaujolais basket, pourtant sur son terrain (le VBC l’a emporté 72 à 70). Deux jeunes ont également rejoint les rangs de l’équipe phare : Jérémy Garcia et Romain Coston. L’objectif reste le même que celui de l’année précédente : atteindre les trois premières places du championnat.

Pour les filles, l’effectif reste stable. La saison dernière, les joueuses de l’équipe première sont montées en championnat Départemental féminin 1 (DF1), le plus haut niveau départemental. Toutefois, sans nouvelles recrues et avec la même équipe, la tâche sera plus compliquée et l’objectif reste le maintien. “Depuis huit ans, on se bat et on se félicite d’avoir des filles dans presque toutes les catégories, se réjouit Roger Vuillemenot, président du club. Pour elles comme pour les garçons, nous maintenons un entraîneur par équipe. Les maillots sont mixtes et pour nous, avoir des équipes féminines ne sert pas à boucher des trous. C’est une fierté d’arriver à cette mixité”.

Enfin, le club poursuit ses actions et reste un club formateur pour les enfants, grâce à une école de basket reconnue régionalement. Petite nouveauté pour la nouvelle saison sportive, la création d’une équipe de sport loisir, Mamans & co, composée de mères de familles qui souhaitaient renouer avec la pratique sportive. Seul bémol, le club souffre d’un manque de financements privés. Et également de celui de l’État qui se retire peu à peu des petits clubs. Cette saison, les maillots des équipes resteront bleus et vierges de sponsors. Le budget annuel de la structure s’élève à 158 000 euros. Dont près de 100 000 euros de subventions municipales.

R.C

2446 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Sports > Au VBC, la mixité pour se maintenir dans le haut du panier