Portraits / JOURNAL N°101 - mardi 14 octobre 2014

Alexandre Guillot, un as de l’usinage mécanique

ALEXANDRE GUILLOT a remporté une médaille d’or au concours “des meilleurs apprentis de France”. Candidat dans la spécialité fraisage en commandes manuelles, il devait réaliser une coulisse carrée, soit un ensemble de pièces devant parfaitement s’assembler et s’emboiter. La qualité de son travail lui a fait gagner ce prix régional. Sa rigueur et sa précision lui valent aussi d’être sélectionné pour les prochaines Olympiades des métiers organisées à Strasbourg. Au sein de l’équipe Rhône Alpes, il participera aux finales nationales en janvier 2015.

Il faut dire que la mécanique est son dada. Il a commencé tout jeune à démonter et monter des pièces auto, aux côtés de son père, mécano de métier. Il n’a fallu qu’un déclic pour passer à la fabrication de pièces mécaniques : “Après ma 3e aux Lazaristes à Lyon, j’ai choisi d’entrer en filière technique et plus précisément en mécanique générale. J’ai découvert l’école de production Boisard et c’est ici que j’ai passé mon CAP, il y a deux ans”. Aujourd’hui, Alexandre est en 2e année de bac professionnel et il envisage de passer un BTS. Du haut de ses 18 ans, il affirme que la clé, “c’est de s’intéresser à quelque chose. Quand on se plaît dans un travail, on se donne à fond”. Il ajoute qu’il ne faut “pas avoir peur du secteur professionnel”. Pour lui, pas de doute, c’est la voie qui lui convient. Via son apprentissage à Boisard, il vit de belles expériences. La dernière en date, c’était sa participation, fin août, à la compétition auto- mobile du “Formula student” en Italie, grâce au partenariat entre l’école de production vaudaise et l’écurie de l’école centrale de Lyon. “Nous avons réalisé des pièces pour le véhicule conçu par les ingénieurs : des porte-moyeux, un support de direction, une chape soudée sur châssis et divers autres éléments. Pendant les trois jours de compétition, c’était intéressant de partager cet univers de course. Et la performance de l’écurie, qui a remporté la 24e place sur 85, nous a fait plaisir”, décrit Alexandre qui, face à toutes ces aventures, garde la tête froide.

Ce jeune homme ne roule pas des mécaniques mais sans conteste, la mécanique roule pour lui.

Fabienne Machuat

Photo © Marion Parent

Cet élève du lycée Boisard, désigné comme un des meilleurs apprentis de France en 2014, défendra les couleurs de la Région et celles de son école lors des prochaines Olympiades des métiers.

1917 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°101 > Alexandre Guillot, un as de l’usinage mécanique