Actualités / A Vaulx Jazz 2015 - lundi 16 mars 2015 - (13 images)

Samedi soir, Avishai Cohen a attisé la braise

Du bon et du moins bon. C’est un avis tout à fait personnel sur le concert donné samedi 14 mars au Centre Charlie Chaplin, consacrée au souffle : trompettes, saxo, clarinettes et flûte.

L’élégant et talentueux trompettiste new-yorkais Avishai Cohen, accompagné par Yoni Zelnik à la contrebasse et par Justin Brown à la batterie, nous a offert une heure de pur bonheur. Ensemble, ils ont joué un jazz engageant et émouvant, un jazz façon Miles Davis dans le dernier morceau, joué après rappel. On aurait aimé que ce ne soit pas l’ultime partition de leur concert.

Derrière, Sylvain Rifflet à la clarinette et au saxo et les musiciens d’Alphabet nous ont entraîné dans un jazz expérimental et répétitif, techniquement parfait, mais plus complexe. Pas même  les percussions certes originales de Benjamin Flament, nous ont séduit. Quant à Philip Glass, souvent joué ce samedi soir, on aime ou on n’aime pas.

J.B.  

Photos © Jean-Loup Bertheau

2427 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > A Vaulx Jazz 2015 > Samedi soir, Avishai Cohen a attisé la braise