Actualités / Cadre de vie - mercredi 20 mai 2015 - (3 images)

Clair comme l'eau de Vaulx

QUE D’EAU ! la ville en est entourée. Que

ce soit le rhône, mais aussi le Canal de Jonage, dérivation du fleuve construite pour alimenter l’usine hydro-électrique de Cusset. Une usine située au beau milieu des flots, qui est aussi un véritable patrimoine historique, visitée chaque année par des milliers de personnes. N’oublions pas la Rize, ce petit cours qui donne tout son charme au quartier du pont-des- planches. Mais aussi les champs captants de Crépieux-Charmy qui fournis- sent la métropole en eau potable. C’est de là que l’eau potable qui ali- mente le Grand-Lyon est puisée. depuis le mois de février 2015, la société Veolia, dont le siège social régional se situe désormais à la soie, assure la distribution de l’eau sur le territoire métropolitain. les villes de Solaize, Marcy l’Etoile, la Tour de Salvagny et Lissieu, ne sont pas concernées. Toutefois, la Métropole est bien propriétaire des installations et sa mission consiste à définir la stratégie, les financements, déterminer le prix et de définir les travaux nécessaires.

A la vôtre !

L’eau de la métropole est de très bonne qualité. elle est filtrée par des tonnes de graviers déposés dans le fond du Rhône. Pour rejoindre la nappe, elle est naturellement débarrassée de l’essentiel de ses principaux polluants. D’après le rapport 2013 de l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes (Ars), l’eau distribuée présente une bonne qualité bactériologique. sa concentra- tion en nitrates est d’environ 5,3 milligrammes par litre. La réglementation en vigueur exige qu’elle soit inférieure à 50 milligrammes. Notre eau est dépourvue de pesticides, hydrocarbu- res et de métaux lourds. Une goutte infime de chlore est ajoutée pour la protéger, lors de son passage dans les tuyaux souterrains. l’usine de production est située à la limite de Vaulx, à Croix-Luizet, sur la commune de Villeurbanne.

Où va l’eau usée ?

Tous les jours, chaque habitant rejette près de 200 litres d’eau dans les égouts. Mais avant de rejoindre les fleuves et rivières, elle doit être dépolluée. la Métropole assure directe- ment cette compétence via l’assainissement collectif et non collectif. les eaux usées des particuliers et des entreprises sont acheminées par les égouts souterrains vers douze stations d’épuration métropolitaines. depuis juin 2011, la direction de l’eau dispose de la triple certification de son système de management intégré Qualité sécurité environnement (certification qualité Iso 9001, certification environnement Iso 14001 et certification sécurité Ohsas 18001).

Rochdi Chaabnia

Semaine européenne du développement durable :
samedi 6 juin : ouverture au public des jardins des Violettes, rue des Violettes, de 14 à 16h00

samedi 13 juin : Fête des jardins, de 14 à 18h00 aux Verchères avec l’inauguration de la parcelle pédagogique.

 

Le saviez-vous ?

Près des 95% de l’eau de la Métropole de lyon provient des nappes souterraines alimentées par le Rhône et captées dans la zone de Crépieux- Charmy. C’est l’un des champs captants les plus vastes d’Europe situé sur 375 hectares à l’extrémité de l’île de Miribel-Jonage. Il est composé de 114 puits qui fournissent 353 000 abonnés. le captage de ce champ d’eau peut produire jusqu’à 420 000m3 d’eau par jour.

 Comment l’eau est-elle consommée ?

 

• 7% : destinés à l'alimentation • 33% : destinés au nettoyage • 60% : destinés à l'hygiène

en 2015, une famille de 2 adultes et 2 enfants dépense 1,01€ TTC/jour soit 368,67€ TTC/an pour un abonnement et une consommation de 120m3. Son coût est de 3 centimes par litre. 

(Chiffres de Métropole Le Grand-Lyon)

 

2032 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cadre de vie > Clair comme l'eau de Vaulx