Actualités / Cultures - mardi 19 mai 2015

Une retraite active au Planétarium

ENTRE le service municipal des retraités et le Planétarium, la lune de miel court depuis quelques années. Débuté avec les rendez-vous mensuels d’astronomie chapotés par le médiateur Pierre Henriquet, le partenariat qui unit les deux structures
prend depuis quelques semaines une forme pour le moins originale. Quatre retraités vaudais ont ainsi rejoint l’équipe du Planétarium pour les séances scolaires. “Ils sont là pour faciliter les visites”, explique le directeur Simon Meyer. Ils ne sont “ni nounous, ni gendarmes, ni médiateurs”, comme le souligne Marie-Noëlle, l’une des recrues. Comme ses trois autres camarades,
Geneviève, Jackie et Gérald (notre photo), elle craignait en acceptant, de “voler le travail de salariés”, mais a très vite été rassurer par le directeur. “Cela était clair dès le départ, soutient Simon Meyer. Nous avons clairement défini le
rôle de chacun et il ne s’agit en aucun cas d’une façon déguisée de réduire les effectifs ou de remplir la fonction d’un
agent du Planétarium. Au contraire, ce bénévolat représente une vraie plus value tant pour le service des retraités que pour notre équipement”.
Présents au planétarium le nombre d’heure qu’ils le souhaitent, ces quatre retraités actifs s’assurent que les visites se passent bien et aiguillent les enfants au milieu des expositions quand cela est nécessaire. “Non seulement le contact des enfants et très plaisant, mais en plus, ça nous oblige à faire travailler notre tête”, pointe Gérald, 68 ans.

Un modèle à developper

Si l’objectif principal est bien évidemment la transmission de connaissances et les échanges intergénérationnelles, l’initiative permet aussi aux seniors de se sentir utile. “Ce bénévolat est très bénéfique, estime Muriel lecerf, adjointe déléguée aux seniors, qui voit le projet d’un très bon oeil. Il permet de rompre l’isolement et de tisser des liens sociaux et intergénérationnels. De porter un autre regard sur soi même et de donner aux visiteurs, un autre regard sur les aînés”. Selon elle, ce modèle a vocation à être développé en dehors de cet équipement. Encore faut-il trouver des équipes aussi dynamiques que celle du Planétarium, car
pour l’élue, la réussite de ce projet tient beaucoup à la personnalité des animateurs. “Ils ont tellement d’idées et
d’inventivité, qu’on est forcement pris dans le bain”, acquiesce Jackie, ravie d’avoir rejoint l’équipe.

M.K

Pratique : Planétarium, place de la Nation. Tél : 04 78 79 50 13.
www.planetariumvv.com

1843 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Cultures > Une retraite active au Planétarium