Démocratie locale / Le Carré de Soie dans une nouvelle phase de développement - mercredi 17 décembre 2014

L’atelier de canuts restera t-il à la Tase ?

A L’HEURE où les collectivités envisagent une possible réorganisation de l’aile Est de l’usine Tase, dans l’idée de maintenir l’activité artisanale sur le site, l’entreprise TSD, propriétaire d’une partie des sheds attenants à l’usine affichent une certaine incertitude. Cet atelier de tissage de soierie et de matières naturelles, implanté depuis 2002 à la Tase, est l’un des derniers ateliers de canuts encore en production.

Régis Duvert, élu délégué au développement des entreprises et Christine Bertin, déléguée aux opérations d’urbanisme des Zac ont rencontré sa dirigeante, Christine Degurse, afin de faire le point sur la situation et réaffirmer la volonté de la Ville de conserver une telle activité. Mais la patronne de TSD n’en demeure pas moins dans l’attente de précisions et de propositions. “Rester ici, cela m’intéresse, affirme-t-elle, mais tout dépend des conditions. Et j’estime que l’on a notre mot à dire”. la situation n’est pas des plus confortables pour l’entreprise, “car elle nous bloque dans nos investissements“, ajoute Christine Degurse. Rester ou se délocaliser est pour l’heure une inconnue qui s’ajoute aux difficultés du contexte économique. “2014 a été une année assez dure. Mais du fait de notre toute petite structure et de notre souplesse, on s’en sort”, décrit la dirigeante. Battante elle est, et la qualité de production de TSD lui vaut de travailler pour quelques grands noms de la haute-couture. Jamais à court d’idée, elle a engagé un parte- nariat avec le Planétarium de Vaulx- en-Velin, en créant plusieurs modèles sur le thème de l’astronomie. Elle a aussi lancé la marque lyon’s touch, avec la collaboration de sa fille Marie-Ange Vernier, en charge de la création. avec, pourquoi pas, l’objectif de s’y consacrer entièrement.

Pratique : TSD 4, 14 allée du Textile. Tel : 04 72 37 92 10. www.atelierdecanuts.com

1423 vues

Commentaires