Actualités / Démocratie locale - mercredi 17 décembre 2014

Le Carré de Soie dans une nouvelle phase de développement

LE PROGRAMME d’aménagement d’ensemble (PAE) Tase, mis en place en 2006, prend forme. En octobre, Bouwfonds Marignan, son principal opérateur, a livré de nouveaux logements, en accession libre et gestion locative (logements sociaux gérés par Grand Lyon habitat). D’autres immeubles sont en cours de construction ou de commercialisation. A l’angle Canuts / esplanade Tase, une opération conjointe de Bouwfonds Marignan et d’Adoma est programmée. Il s’agit d’un bâtiment qui accueillera à la fois un foyer de jeunes travailleurs et une hôtellerie 3 étoiles.

Sur l’ilot Kaeser, le projet de logements et bureaux d’Icade n’est pas encore calé. l’architecte des bâtiments de France réclame de conserver l’intégralité de la façade sud des locaux Kaeser, dans la continuité de la façade Tase et cela remet en question l’opération d’Icade. autant de sujets qui alimentent la concertation avec le Conseil de quartier.

620 logements dans la verdure

Carré de Soie sud. Sur les 5,5 hectares des anciennes carrières Gimenez, entre les rues Dumas, Chénier, Gimenez et Poudrette, le projet Novasphère de Cogedim prévoit un “quartier résidentiel verdoyant” fort de 620 logements, d’ici 2022. la Ville a accordé un permis de construire à l’opérateur en demandant en échange à revoir le plan d’ensemble. Initialement, Novasphère comptait beaucoup de bâtiments parsemés. Il a été retravaillé en îlots, passant de 12 700 à 11 200 m2 de surface au sol, gagnant donc en espaces verts. “En concertation avec la collectivité, nous avons également modifié les hauteurs de bâtiments”, indique Vincent Jacquemot porteur du projet aux côtés de Cogedim. l’habitat qui représente seulement 1/3 de l’emprise au sol est constitué à 50% de logements libres, 20% de logements à prix maîtrisés et 30% de logements sociaux. afin de répondre aux besoins générés par l’opération en matière d’équipements publics, une convention Projet urbain partenarial (PUP) a été signée en 2013. Elle contractualise le financement de voiries, par l’opérateur. Deux voies nouvelles vont mailler le projet et “une portion de la promenade jardinée sera réalisée : équipement public majeur qui traversera le Carré de Soie du Sud au Nord, de la route de Genas jusqu’à l’hippodrome, en passant par l’esplanade Tase”, décrit Vincent Jacquemot.

Pour chaque ensemble bâti à venir, Cogedim lancera un concours d’architectes. Le concepteur du premier projet est : les ateliers de la passerelle, pour Green attitude, une résidence de l’ilot D dont les travaux viennent de démarrer, pour une livraison fin 2016.

F.M

Photo © Marion Parent

2666 vues

Commentaires

  • Traversi Marion, le 11/01/2015
    Bonjour,

    Est-ce que le projet inclut des commerces de proximité, notamment alimentaires pour donner un peu de vie à ce quartier ?

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Démocratie locale > Le Carré de Soie dans une nouvelle phase de développement