Actualités / Société - mardi 03 novembre 2015

Banlieues : un plan pour l’égalite

NEUF MOIS après l’annonce par le chef du Gouvernement de 60 mesures pour lutter contre les inégalités territoriales (école, logement, égalité professionnelle, laïcité, etc), Manuel Valls a annoncé, le 27 octobre, lors d’un comité interministériel aux Mureaux (Yvelines), de nouvelles mesures contre les discriminations et pour la mixité sociale. Un plan, a-t-il dit, contre “l’apartheid social”. Détail des mesures présentées, dont certaines sont d’ores et déjà appliquées à Vaulx.

Lutte contre les ségrégations dans le logement

Dans le viseur du Premier ministre, les communes qui préfèrent payer des indemnités à l’Etat plutôt que de respecter leurs obligations dictées par la loi SRU (25% de logements sociaux). Dans le Rhône et la Métropole, il s’agit de Chazay d’Azergues et Charbonnières-les-Bains. Désormais, ce sont les préfets qui se substitueront aux maires. Avec 58 % de logements sociaux (67% il y a dix ans), la Ville de Vaulx-en-Velin est dans la démarche inverse, qui cherche à rééquilibrer en faveur de l’accession à la propriété. L’objectif fixé par la députée-maire est de descendre à 50% la part de logements sociaux. “Dans la lutte contre les ségrégations, le logement est un des sujets importants”,commente la députée-maire Hélène Geoffroy qui rappelle que la Métropole est “novatrice” avec la mise en place d’un guichet unique à l’ensemble des bailleurs de l’agglomération.

Des secteurs communs à plusieurs collèges

Là encore, la réponse est à trouver “au niveau métropolitain”, affirme Hélène Geoffroy, qui salue la volonté gouvernementale de définir des secteurs géographiques communs à plusieurs collèges. Dans ce projet du Gouvernement, la députée-maire se félicite aussi que des parcours d’excellence vers l’enseignement supérieur soient mis en place pour les collégiens du Réseau d’éducation prioritaire (REP+).

Formations artistiques pour les jeunes

L’idée de Manuel Valls est de mettre le réseau des conservatoires au cœur de la politique d’Education et de la formation artistique. En parallèle, il entend favoriser la reconnaissance et le développement des cultures urbaines, avec notamment la création d’un diplôme national supérieur professionnel de danse hip-hop. Sur ces deux sujets, Vaulx-en-Velin est déjà bien engagée : d’une part la Ville finance un Conservatoire de musique et une classe Cham (classe musicale à horaires aménagés) existe au Collège Henri-Barbusse ; d’autre part elle lance en novembre la première biennale des Cultures urbaines . Autres mesures proposées par le Premier ministre : une campagne de testing à l’embauche au premier semestre 2016, la généralisation des caméras-piétons potées par les policiers et la mise en place d’actions de prévention de la radicalisation. “Ce qui a manqué à la première phase de la politique de la Ville, c’est son aspect humain. On a surtout parlé de construction. Ce n’est plus cela uniquement et c’est tant mieux”, commente Hélène Geoffroy.

Jacques Boucaud

2426 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Banlieues : un plan pour l’égalite