Actualités / Société - vendredi 10 juillet 2015

La Journée nationale des Missions locales s’est déroulée à Vaulx-en-Velin

Se déplaçant chaque année sur le territoire national, organisée en 2014 à Neuilly, “cet événement prend tout son sens symbolique dans une ville comme Vaulx-en-Velin”, introduisait la députée maire Hélène Geoffroy, au lancement de cette journée. Elle rappelait aux participants et au président de l’UNML, Jean-patrick Gille, que la population vaudaise est t massivement affectée par le chômage qui touche notamment 40% des jeunes. “La reconnaissance de l’action des Missions locales progresse”, relevait avec satisfaction l’élue, qui connaît bien le sujet puisque de 2001 à 2008, elle a présidé la Mission locale de Vaulx-en-Velin. Cette reconnaissance doit beaucoup à l’action de l’UNML qui joue un rôle de représentation politique et est l’interlocuteur des ministères. Marylène Fiard, présidente de l’Union régionale des Missions locales, affirmait que “les 47 missions locales de Rhône-Alpes (475 points d’accueil) sont engagées pour faire réussir le projet de chaque jeune”. Philippe Meirieu, vice président du Conseil régional de Rhône-Alpes, soulignait le rôle fondamental de cette institution qui a mission de service public pour aider les jeunes et leur éviter l’exclusion. Il mettait l’accent sur l’obligation de moyens qui prime aujourd’hui sur l’obligation de résultat et évoquait la création en mars 2014 du service public régional de l’orientation, autorité fonctionnelle qui doit “aider les réseaux à travailler ensemble et conduire à une synergie positive et constructive”. Philippe Meirieu, avec sa casquette de chercheur, soutenait que la découverte des métiers est à mettre au cœur du fonctionnement de tous ceux qui œuvrent pour la jeunesse. Evoquant ceux que l’on appelle les “décrochés”, il défendait avec conviction : “Si l’on veut leur redonner une place dans la société, c’est par la découverte des métiers que l’on y parviendra. C’est ce qui peut les remobiliser”.

A l’issue de l’assemblée générale, un débat a eu lieu, auquel ont notamment participé des jeunes du réseau “Arrêtez de nous mettre dans des cases !”, le sociologue Renaud Epstein, la vice présidente du Conseil régional de Paca, Pascale Gérard et François Chérèque président de l’agence du Service civique, chargé du suivi du plan pluriannuel contre la pauvreté. Etaient en discussion les enjeux que doivent relever les Missions locales pour changer leurs relations de travail avec 16-25 ans, la lutte contre la pauvreté des jeunes, l’accès au droit commun…

F.M

1822 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > La Journée nationale des Missions locales s’est déroulée à Vaulx-en-Velin