Actualités / Société - mercredi 07 octobre 2015

Logement social : vers plus de transparence

 

ALORS QU’AVAIT lieu à Montpellier le congrès de l’union sociale pour l’habitat (uSH), Hélène Geoffroy a rencontré les bail- leurs locaux, le 18 septembre à l’Hôtel de Ville vaudais, accompagnée des adjoints Christine Bertin, Stéphane Gomez et Morad Aggoun. La députée maire a réaffirmé aux bailleurs sa volonté de construire les conditions d’une réelle mixité sur la ville : “Nous ne pouvons devenir une commune hyperspécialisée dans le logement social, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de logements sociaux”. Il y en a aujourd’hui 58%, l’objectif est de trouver un équilibre à 50%. La députée maire veut renforcer le partenariat avec les bailleurs, notamment pour travailler ensemble la gestion de la demande de logements : “Nous devons avoir un discours commun vis à vis des habitants et améliorer les choses en terme de transparence”. Ville et loueurs envisagent aussi des actions conjointes en faveur de la tranquillité publique. Pour avancer sur ces deux points, des comités de travail se réuniront. Une discussion va, par ailleurs, s’engager sur la question du chauffage urbain. Hélène Geoffroy et les bailleurs veulent être réactifs par rapport à des coûts demeurant élevés malgré le passage à la biomasse. “Vaulx-en-Velin est la deuxième ville la plus chère de l’agglomération”, soulignait Benoit Tracol (Rhône Saône Habitat) d’où la nécessité d’une remise à plat.

Améliorer l’attribution des logements

Certains décrets d’application de la Loi Alur visent à clarifier les procédures mais aussi à mieux informer les demandeurs, développer la location choisie et favoriser la mixité. Daniel Godet (Grand Lyon Habitat) indiquait ce- pendant que le plan partenarial de gestion de la demande n’est pas sans poser problème et nécessite que la Métropole s’empare de la politique de loyers pour créer une offre accessible. Sinon cela relève des injonctions paradoxales, soulignait-il : “On nous demande d’arrêter de loger les ménages défavorisés dans les secteurs les plus fragiles, mais sans nous dire où on les met !”

F.M

1401 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Logement social : vers plus de transparence