Portraits / JOURNAL N°110 - mardi 03 mars 2015

Pascale Barbut, la récup tous azimuts

“FAIRE QUELQUE CHOSE de beau avec pas grand chose”, pourrait être la devise de pascale Barbut, la reine de la récupération. “Un bout de carton, un peu de colle et on peut faire ce que l’on veut”, d’après elle. l’art au bout des doigts, elle le cultive depuis longtemps : “J’ai été fleuriste pendant 25 ans. Je proposais des ateliers d’art floral. J’ai aussi de l’expérience dans l’animation”. Aujourd’hui elle met à profit son savoir- faire auprès des enfants dans le cadre du périscolaire à l’école Courcelles, mais aussi des adultes au sein de plusieurs associations vaudaises. Elle a notamment animé un atelier d’arts plastiques pour la déco de Jazz au coin du feu. pascale est aussi déléguée des parents d’élèves et s’est longtemps bagarrée pour le maintien des postes Rased. “J’aime bien vivre à cent à l’heure”, confie-t-elle. Et, pour couronner le tout, à 39 ans, elle a entrepris une reconversion professionnelle et prépare un Bafa.

J.P

1809 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°110 > Pascale Barbut, la récup tous azimuts