Portraits / JOURNAL N°87 - mardi 04 février 2014

Dorian Peissel, créateur touche à tout

LES MATHS ne sont pas le fort de Dorian Peissel, 15 ans, élève de 3e au collège Duclos. C’est peut être pour cela qu’il prépare un slam sur le poème La grasse matinée, de Prévert. “Ce texte date de 1949 mais il reste très actuel. Et chanté, il est encore plus beau”. On l’aura compris, le truc de Dorian, c’est créer. “Et démonter pour réparer tout ce qu’il trouve”, souligne Julien Gubian, enseignant spécialisé auprès des collégiens en difficulté. Lors du festival Un poing c’est court (lire page 5), le jeune homme a présenté avec fierté Tangram, son film d’animation. Il lui a fallu une semaine, près de 800 photographies et l’aide de ses camarades, professeurs et assistants pédagogiques pour donner vie à des personnages de papier, conçus dans la tradition chinoise. De quoi mettre en application les règles d’or de sa classe : “Ne panique pas, n’abandonne pas, prend ton temps et fais-toi confiance.”

M.K

Photo © Marion Parent

4444 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°87 > Dorian Peissel, créateur touche à tout