Portraits / JOURNAL N°87 - mardi 04 février 2014

Gérard Castaldi, disparition d’un homme d’engagement

UNE FIGURE vaudaise vient de s’éteindre brutalement. Ancien élu, militant socialiste, syndicaliste, responsable associatif, Gérard Castaldi a présidé le centre social Levy de 1988 à 1998. Depuis deux ans, il était à la tête de la fédération des centres sociaux du Rhône. Il est décédé le 23 janvier à l’âge de 60 ans, à la suite d’une intervention chirurgicale. Père de trois enfants, il était aussi un grand-père comblé par ses trois petits-enfants.

Né en 1953 en Algérie, Gérard Castaldi est venu en France en 1962 et s’est installé à Vaulx-en-Velin en 1969. Le peu de temps libre que lui laissait son emploi de technicien, il l’occupait à œuvrer pour les autres. “Il faisait partie de nombreuses associations mais ne mettait jamais en avant tout ce qu’il faisait”, explique son frère, Claude, président du Comités des fêtes du Village. “Quand je suis arrivé à Vaulx, Gérard s’est empressé de me présenter cette ville qu’il aimait. Nous avons très vite noué une relation forte. Il a été le président de mon comité de soutien pour les cantonales, mais surtout, il était le parrain de mon fils”, souligne son compagnon de route, Philippe Zittoun. De son ami, Didier Lehrmann, directeur du centre social Levy, se rappelle “un homme de dossiers, affable, qui prenait les problèmes à bras le corps et pour qui l’humain comptait avant tout.” Pendant trois mandats, jusqu’en 2008, il a été conseiller municipal, en charge notamment des personnes âgées. Bernard Genin, qui siégeait avec lui, regrette “la disparition d’un homme d’engagement et de conviction, bien connu des habitants du Village et de toute notre commune”. La section locale du Parti socialiste salue un militant “bien souvent critique, partageant toutes les luttes qui ont émaillé la vie de la section”.

S’il est un sujet qui tenait à cœur à Gérard Castaldi, c’est aussi la valorisation de Vaulx-en-Velin. Il s’impliquait activement dans la préparation de la fête des cardons, où l’on avait l’habitude de le croiser. Il donnait aussi beaucoup de son temps à la paroisse. “C’était une très belle figure qui se nourrissait de spiritualité et qui mettait en application l’évangile au quotidien”, souligne Régis Charre, curé de Vaulx-en-Velin. Très proche de Gérard Castaldi, le prêtre dit avoir perdu “un grand frère”.

En juin dernier, lors de son discours inaugural au Congrès national des centres sociaux à Lyon, Gérard Castaldi saluait “les hommes et femmes préoccupés par la justice sociale qui ont porté la voix de ceux qui n’en ont guère”. Des mots qui définissent si bien leur auteur.

M.K

Photo © Caroline Bardoux

Il venait de fêter ses 60 ans. Conseiller municipal de 1995 à 2008, président de la fédération des centres sociaux du Rhône, Gérard Castaldi est décédé.

4353 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Portraits > JOURNAL N°87 > Gérard Castaldi, disparition d’un homme d’engagement