Actualités / Société - mardi 07 juillet 2015

“J’ai vu à Vaulx, des acteurs totalement mobilisés”

APRES un premier entretien privé avec la députée-maire Hélène Geoffroy, Gilles Clavreul, préfet et délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, a écouté, le 23 juin à Vaulx-en-Velin, nombre d’acteurs du Plan territorial de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations, mis en place par la commune, le 29 octobre 2014 : d’abord au lycée professionnel Les canuts ; puis à l’Epi sur le thème de l’égalité femme/homme ; ensuite sur le stade Ladoumègue, fief du club de football Olympique de Vaulx ; et enfin au centre social Georges-Levy.

A l’issue de ces rencontres, Gilles Clavreul a salué l’initiative prise par la députée-maire de lancer “le seul plan territorial qui existe en France aujourd’hui. Vous êtes des précurseurs. Il faut s’inspirer de ce que vous avez fait”, a-t-il affirmé. et le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme de souligner qu’il a vu, à Vaulx-en-Velin, “des acteurs totalement mobilisés. C’est encourageant”.

Selon Hélène Geoffroy, il est effective- ment “important de dire qu’il se passe des choses dans les villes de banlieue”. Evoquant les valeurs qui se sont dégagées, en France, après les terribles attentats parisiens au début du mois de janvier, la députée-maire s’est plu à rappeler qu’à Vaulx-en-Velin, “on a une France d’avance (...) Nous sommes dans la lutte pour une République pleine et entière, sans pour autant nier les difficultés”.

Auteur du plan national contre le racisme et l’antisémitisme présenté par manuel Valls le 17 avril, le délégué interministériel s’est voulu ferme : “Il faut réaffirmer un certain nombre de principes, aux plus jeunes notamment. Ils sont influencés par l’extrême droite et par toutes formes de radicalisme qui s’attaquent aux valeurs républicaines”, déplore Gilles Clavreul, regrettant que la haine propagée sur internet soit encore trop peu sanctionnée. C’est justement le retour à ces valeurs qui s’exprime dans le plan vaudais autant que dans le plan national, lesquels reposent sur l’Education, la culture et les lieux de mémoire.

J.B

1993 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > “J’ai vu à Vaulx, des acteurs totalement mobilisés”