Actualités / Société - mardi 07 juillet 2015

Le Contrat de ville prend en compte l’humain

Le NOUVEAU contrat de ville métropolitain, présenté jeudi 2 juillet à la Duchère (Lyon 9e), en présence de la secrétaire d’Etat à la Politique de la ville, Myriam El Khomri, va être décliné sur Vaulx-en-Velin sous la forme d’une convention locale d’application.

Il s’agit d’un outil de mise en œuvre de la politique de cohésion urbaine et de solidarité envers les quartiers défavorisés et leurs habitants et va couvrir les années 2015 à 2020. Etabli à partir d’un diagnostic qui pointe la persistance des difficultés, le contrat de ville définit les orientations des interventions respectives et conjuguées de l’Etat, la région et la métropole en matière d’égalité, d’accès aux droits et services publics, et d’équité entre les territoires. “Il s’agit avant tout de poser un diagnostic et des orientations et non des propositions très précises”, a souligné Stéphane Gomez adjoint délégué à la Politique de la Ville, au renouvellement urbain, aux équipements publics et à la Valorisation du patrimoine. Le contrat sera effectivement suivi d’avenants successifs précisant les engagements opérationnels et financiers des différents partenaires. en matière de diagnostic, le rapport fait état d’une population relativement jeune, mais empreinte de difficultés : fort taux de chômage, décrochage scolaire, grande précarité. il fait aussi état d’une richesse culturelle et sociale, de dynamisme économique, d’espaces naturels exceptionnels, d’infrastructures routières performantes, d’un besoin de diversifier l’habitat et d’accroitre l’offre de service.

“Des leçons ont été tirées du passé”

S’il a été voté à l’unanimité des présents, ce contrat de ville présenté lors du conseil municipal a suscité quelques remarques sur les bancs. “Ce qu’il convient de faire, c’est décliner ces enjeux en projets qui aboutissent et insister particulièrement sur les questions de respect des valeurs de la République notamment concernant la sécurité et la lutte contre les discriminations”, a souligné Philippe moine (groupe Vaulx c’est vous), notant que le diagnostic de ce contrat de ville reprenait les grandes lignes des précédents. Pour Hélène Geoffroy, ce contrat n’est pourtant pas dans la stricte continuité des autres. “Des leçons ont été tirées du passé”, a exprimé la députée-maire, prenant en exemple la priorité donnée à l’éducation, la mise en place des conseils de quartier, du plan de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations et des mesures en faveur de l’économie et de l’emploi. reprenant l’idée d’Aristote de l’homme au cœur de la cité, morad Aggoun (Parti radical et apparentés) souhaite une grande implication des habitants dans les programmes liés à la Politique de la ville. Une volonté pointée aussi par Stéphane Bertin et son groupe, Agir pour Vaulx-en-Velin.

Maxence Knepper

 

Les objectifs du Contrat de ville 2015-2020

- Faire de l’éducation le levier des réussites individuelles en créant les conditions de la réussite et en renforçant la place des grandes écoles.

- Amener de nouveaux équipements publics et structurant au Grand mas pour favoriser le vivre ensemble.

- renforcer la participation des habitants dans les projets municipaux et valoriser les mémoires locales.

- Faire du projet de renouvellement urbain de la Grande île un levier de développement de l’ensemble du territoire et améliorer le cadre de vie des habitants.

- Poursuivre le maillage territorial de la ville (création d’un corridor universitaire, favoriser la mobilité des habitants).

- Favoriser l’accès au numérique.

- renforcer l’attractivité économique du territoire et faire du centre-ville une locomotive.

- Favoriser l’emploi via la mobilisation du droit commun et des initiatives innovantes.

- Soutenir le développement d’activités du champ de l’Economie sociale et solidaire.

- Lutter contre toutes les formes de discriminations, de racisme et d’antisémitisme.

- renforcer la prévention et la sécurité par la mise en place d’un Plan local de prévention de la délinquance.

- Favoriser la participation et l’information citoyenne.

2543 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Société > Le Contrat de ville prend en compte l’humain