Actualités / Démocratie locale - mardi 20 octobre 2015

Les habitants souhaiteraient un marché au Sud

REACTIVER un marché sur la place Cavellini. L’idée n’est pas nouvelle mais toujours restée à l’état de projet. Elle était le sujet central de la réunion plénière du conseil de quartier de la Tase, le 7 octobre.

Les habitants sont demandeurs. Néanmoins la Ville souhaite leur adresser un questionnaire pour cibler aux mieux leurs besoins et donner toutes ses chances au nouveau marché. Du bio, des produits fermiers, un marché l’après-midi ? L’enjeu est de le pérenniser et pour cela, il faut lui assurer une clientèle régulière.

Pour Hafid Bellache, co président du conseil de quartier, il importerait dans le même temps de rendre la place plus attractive et commode. “Le marché doit faire partie d’un projet global”, soutenait-il, appuyé par d’autres membres du conseil réclamant aussi un parking. Là, “ce n’est pas du ressort de la Ville. Nous devons passer par la Métropole”, rétorquait David Tounkara, adjoint en charge du Développement économique. D’autre part, “pour un projet global, il faut faire des réunions avec différents partenaires”, poursuivait l’élu qui veut avancer étape par étape. Les habitants sont en attente, eux, “d’une vue d’ensemble, des grandes lignes de travail”, et d’une véritable action participative du conseil dans l’élaboration d’un tel projet. “Je veux travailler avec vous dès le départ”, indiquait Monique Burckardt, une habitante. Ce à quoi David Tounkara répondait : “Je suis tout à fait ouvert à ça”. Cette réunion plénière a ensuite été élargie à des questions de santé, de tranquillité et de sécurité. Le conseil de quartier demande la création d’un nouveau pôle médical et pourquoi pas l’extension du centre Jean-Goulard au Sud. Il souhaite également la création d’un passage protégé avenue Bataillon-Carmagnole-Liberté ainsi que le déplacement de l’arrêt de bus Dumas Salengro (52) à hauteur du 77 bis rue Dumas. Concernant l’exposition au bruit, des craintes ont été exprimées, liées à la privatisation d’Aéroports de Lyon, celle notamment de voir proliférer les vols de nuit, à défaut de resrictions horaires.

F.M

1368 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Démocratie locale > Les habitants souhaiteraient un marché au Sud