Actualités / Démocratie locale - jeudi 08 octobre 2015

Se retrousser les manches et agir

PLUS DE 70 personnes étaient au rendez- vous, vendredi 2 octobre, salle Jara, pour la séance plénière du conseil de quartier. L’occasion de revenir sur l’année écoulée et les projets à venir. C’est la députée-maire qui a lancé la réunion. “Le Mas est le quartier dans lequel il faudrait une plus forte participation dans le conseil, a insisté Hélène Geoffroy. Dans ce mandat, nous allons rendre des choses visibles. Le projet initial voulait la démolition de 1000 logements pour en reconstruire 2500. Nous avons obtenu la rediscussion du projet. Tant que nous n’aurons pas de lignes fortes de transport en commun, nous ne délivrerons pas les permis de construire. A terme, il y aura une surface de 40 hectares sur laquelle nous devrons réfléchir. Dans ce mandat, nous pré- voyons la construction de la médiathèque et de la maison de quartier. Des financements ont été obtenus pour la phase d’études”.

La Poste, la sécurité et la propreté en question

Si la présentation des projets a été écoutée attentivement, les questions du quotidien restent essentielles pour les habitants. avec la démolition du foyer Adoma, le futur du bureau de poste est en suspens. Deux solutions sont envisagées avec la direction nationale du groupe la Poste et une rencontre est prévue en fin de mois. La propreté demeure un point noir. avec les démolitions en cours, des décharges sauvages se développent. Pas évident de déterminer quelles sont les responsabilités de la ville, de la Métropole ou celles des bailleurs. Pour sortir de cet imbroglio, les membres du conseil de quartier travailleront sur une cartographie des rues afin d’alerter les services adéquats. une charte va être signée avec la Métropole afin de renforcer le passage des agents de la propreté. Enfin, à la suite des nombreux incidents sur- venus pendant l’été, le parc des caméras va être renouvelé.
L’investissement est chiffré à 800 000 euros pour l’ensemble de la ville.

 

Du travail en perspective

Les prochains mois vont être décisifs. Entre dépôts de dossiers et négociations avec les différents partenaires, la voix des habitants peut se faire entendre grâce à l’instance de démocratie participative. “Nous avons connu quelques dysfonctionnements, concède Li- liane Badiou, adjointe du quartier. Cependant, il faudrait davantage de personnes pour intégrer le bureau et les commissions”. Le Mas reste un quartier emblématique, classé en priorité nationale par le gouvernement. Dans les mois à venir, les transformations seront profondes. Mais pour qu’elles puissent être visibles, la participation des habitants au conseil de quartier reste primordiale.

Rochdi Chaabnia

Pratique : Il est toujours possible de rejoindre le conseil de quartier.
renseignements et inscriptions au 04 72 04 78 53 ou parmail: conseildequartier@mairie-vaulxenvelin.fr

1449 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Démocratie locale > Se retrousser les manches et agir