Actualités / Démocratie locale - mardi 07 juillet 2015

Grappinière/Petit-Pont : les habitants veulent mettre en valeur l’entrée de ville

UN TEMPS qui a permis aux habitants de donner leurs avis sur les réalisations de l’année, sur leurs attentes et de faire remonter les problèmes du quotidien, en premier lieu desquels, le manque d’éclairages publics, de poubelles dans les rues, les difficultés liées aux mauvais comportements des automobilistes. Les habitants ont pu s’exprimer librement, des volontés les plus légitimes, comme la réfection du parc immobilier de Grand Lyon Habitat, aux idées les plus originales, comme changer le nom de la ville pour se défaire du passé. Une suggestion qui n’a pas suscité d’engouement, que ce soit chez les habitants comme chez les élus. “Vaulx-en-Velin, ce sont des moments difficiles comme les émeutes de 1990, mais c’est aussi une histoire dont on doit être fier, avec ses industries, ses maraîchers...”, a souligné Hélène Geoffroy, annonçant toutefois qu’un travail allait débuter avec les habitants à propos du nom des rues.

 

Quel avenir pour Lidl ?

“Au Petit-Pont, nous sommes les oubliés de Vaulx”, estime Gisèle Tribolet, co- présidente du conseil de quartier, prenant l’exemple des illuminations du 8 décembre. Pour beaucoup, une mise en valeur de l’entrée de ville s’impose, et elle passe par la requalification du terrain Bidon (du nom de l’ancien propriétaire) que les riverains qualifient de “dépotoir”, et le renforcement des dessertes de bus.

Au chapitre des avancées, notons l’installation prévue d’un radar pédagogique sur l’avenue du 8-mai-1945 pour sensibiliser les automobilistes à la vitesse (coût d’achat : 2500 euros), le projet porté par les jeunes de la Grappinière de terrain multisport derrière le But en or, ainsi que la mise en place de réunions de coin de rue. Stéphane Bertin, adjoint en charge de ce conseil de quartier déplore la disparition de la boite-aux-lettres du Petit- Pont. Les membres du bureau regrettent par ailleurs la lenteur des réponses sur certains dossiers. concernant le magasin Lidl, incendié trois fois au cours des dernières années, la députée-maire a fait part de l’intention du groupe de se maintenir sur la commune, mais pas forcément au même endroit. “Tout dépendra des résultats de l’enquête de police”, a-t-elle fait savoir.

Maxence Knepper

1317 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Démocratie locale > Grappinière/Petit-Pont : les habitants veulent mettre en valeur l’entrée de ville