Actualités / Démocratie locale - mardi 31 mars 2015

Le conseil de quartier du Pont des Planches préserve le pavillonnaire

"ETRE CITOYEN, c’est avoir le droit de Cité. C’est être partie prenante de ce qui s’y décide”, énonce clairement la charte des conseils de quartiers. L’action conduite par des Vaudais du Pont des Planches démontre bien que l’avis des citoyens peut influer sur la décision des élus. La Ville, prenant en compte les arguments avancés par les membres de ce conseil de quartier, a refusé le permis de construire requis par Noaho pour la réalisation d’un immeuble de logements, entre l’avenue Picasso et le chemin du Gabugy. “Ce projet ne correspondait pas au Pont des Planches et à ses habitations de type pavillonnaire”, affirme Jean-Michel Didion, co-président du conseil de quartier. La commission urbanisme a organisé deux réunions dont l’une avec des représentants de Noaho. “Leur programme avait été quelque peu revu avec un nombre de logements à la baisse et les hauteurs de bâtiments réduites – étant passées de R+4 à R+3 et R+2, côté lotissement et résidence Croizat. Néanmoins cela ne coïncidait pas avec la volonté de préserver cet ensemble de maisons avec jardins, une tendance forte exprimée lors de nos réunions”, explique le co-président Philippe Clément. “Par ailleurs un gros problème de stationnement allait se poser car le calcul du promoteur, en la matière, était vraiment en dessous des besoins réels”, poursuit-il. La commission a fait une analyse assez technique du projet immobilier et exposé ses réticences aux acteurs politiques. elle a été entendue. L’immeuble ne sera pas construit mais Noaho a la possibilité de faire une autre proposition : un lot de villas par exemple.

F.M

1619 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Démocratie locale > Le conseil de quartier du Pont des Planches préserve le pavillonnaire